Comment réussir sa PACES ?

Faire le point sur sa motivation

 

Un seul mot d’ordre : M-O-T-I-V-A-T-I-O-N. Entreprendre de faire une PACES, n’est pas une décision à prendre à la va-vite. C’est un choix qui doit être murement réfléchit. On ne décide pas d’entrer en PACES trois mois avant le bac parce qu’on en a entendu parler, parce que ses amis le font, parce que l’on ne sait pas quoi faire, parce que ses parents poussent ce choix, parce que ça pourrait être fun de crier dans un amphi de 450 places, non !


Vous devez être conscient de l’investissement que nécessite cette année qui ne tient pas sa réputation de nulle part ! Une bonne information préalable, vous permettra d’aborder cette année, plus sereinement.

Aller hop, c’est cadeau, voici quelques questions à vous poser pour tester votre motivation :

  • Pourquoi ai-je choisi la PACES ?

  • Quel métier je veux faire plus tard ?

  • Suis-je prêt à me donner à fond ?

 

Dans l’amphi

 

Vous vous en doutez, vous allez en user des stylos et des feuilles pendant cette année. Tout est à prendre en note, rien n’est superflu, il faut tout savoir pour avoir le plus de chances de réussir. Ça fait peut être peur au début mais vous allez vite prendre le coup.  Choisissez le support sur lequel vous êtes les plus à l’aise : ordinateur ou support papier.
En plus de la prise de note, vous pouvez vous munir d’un appareil photo (pour prendre en photo les schémas du prof), ou d’un dictaphone pour enregistrer le cours. Mais attention, à ne pas perdre trop de temps à réécouter l’enregistrement du début jusqu’à la fin, repassez- vous plutôt les passages que vous avez « loupé » ou mal compris. Il faut savoir que beaucoup de PACES font leur année sans dictaphone et ça marche aussi très bien, tout dépend de vous et de votre méthode de travail.
Pour ce qui est de l’ambiance dans l’amphi, les « carrés » (ou redoublants) s’en chargent. Vous aurez peut-être le droit à de petites réflexions de leur part si vous arrivez en retard par exemple (c’est donc une chose à éviter), mais cela reste très bon enfant.

Ne vous étonnez donc pas d’entendre des chansons ou des bruitages plus ou moins étranges pendant les cours. Mais PAS DE PANIQUE, les interventions de nos chers redoublants, sont pour la plupart plutôt drôles, et ne gênent pas vraiment la compréhension du cours. Tout du moins, c’est le cas à la faculté de Tours où nous avons la chance d’étudier dans une ambiance plutôt bonne et stimulante.


De plus, une surveillance par caméra veille au bon déroulement.

Pour finir, le doyen est en droit de faire une petite visite surprise dans l’amphi pour punir les plus perturbateurs.

 

Travail personnel

 

Il n’existe (malheureusement) pas de méthode magique qui marche à tous les coups. En effet, c’est à vous de gérer votre méthode de travail, selon vos habitudes et vos envies. Le principal est de ne pas prendre de retard dans ses cours (même si tu finiras par en avoir, il faut limiter ça au maximum). Vous pourrez travailler à la bibliothèque universitaire (lieu de silence absolu, temple du travail), chez vous, à plusieurs, tout seul, … Bref, il existe autant de méthodes de travail qu’il existe d’étudiants en PACES !


En ce qui concerne le temps de travail, il n’y a aucune règle d’or, tout dépend de vos capacités de travail. Certains vous diront que 6h par jour suffisent, d’autres seront plutôt dans les 10h de travail … Certains travaillent énormément le week-end, d’autres pas … A vous d’apprendre à vous connaitre et de vous adapter en fonction de cela.

Mettre toutes les chances de son coté

Il faut faire des sacrifices, ne pas se laisser tenter par les autres amis qui vous invitent à une soirée, même si « c’est la soirée de l’année » vous risquez forcément de le regretter. Bien sûr, le but n’est pas de se cloitrer chez soi, vous pouvez tout de même aller boire un verre en ville, ou vous promener. Mais il faut le faire avec modération afin de ne pas passer le reste de la nuit à culpabiliser. Vous allez manger PACES, rêver PACES, penser PACES donc en cas de baisse de moral, vos amis peuvent vous faire du bien.

Votre famille est là aussi, il ne faut pas hésiter à rentrer le week-end si ça ne va pas. Leur soutien ne pourra que vous faire du bien et vous repartirez plus motivés que jamais.

Le sommeil est aussi quelque chose de fondamental pendant cette année (on y revient juste après t'inquiète). Bien dormir, bien manger… un esprit sain dans un corps sain, si vous voyez ce que je veux dire !

Si un jour vous baissez les bras, rappelez-vous pourquoi vous avez choisis cette voie.
Et puis … au final, c’est quoi une année de sacrifices pour ensuite faire le métier de nos rêves ?

Sommeil

 

Il faut BIEN DORMIR (7 à 8h de sommeil), et éviter de travailler après minuit : c’est contreproductif et plus on accumule de sommeil en retard, moins on sera efficace sur le long terme… ( ceci n’est pas forcement valable pour tous les étudiants : l’importance c’est de trouver votre propre rythme !) 

Vous pouvez faire des micro-siestes de 20 minutes chrono après manger ou dans l’après- midi : ça recharge les batteries et augmente l’efficacité !

En cas d‘INSOMNIES, (due au stress ! oui oui ça arrive), il faut essayer de faire du sport ++ pour s’épuiser physiquement et se vider l’esprit. De plus, je conseille de ne pas travailler après 22h et de se laisser 15 à 30 min tranquilles pour faire autre chose avant de dormir : Lire un bon bouquin ou regarder 20min de film/séries détend et évite de se coucher en ressassant ses cours !

Hygiène de vie

 

Il faut vraiment essayer de garder une bonne alimentation ! C’est primordial de bien manger, en quantité et en qualité (avantage du RU). N’oubliez pas vos 5 fruits & légumes par jour ! Certes le café peut être ton nouvel ami, mais une bonne sieste et une bonne nuit de sommeil sera plus efficace qu’un paquet de café, n’abusez pas au risque de devenir trop nerveux.

Il faut aussi savoir s’autoriser des pauses de temps en temps, voir ses amis et sa famille, rien que le temps d’un déjeuner.

Ne vous isolez pas, (et parlez en rapidement à un ami … si vous commencez à déraper), attention au Burn Out.
Une ou deux heures par semaine, n’hésitez pas à prendre l’air, faire du sport (+++) ou faire de la musique, faire quelque chose qui n’a rien à voir avec la médecine et qui permet de totalement se vider l’esprit, pour se ressourcer.
Faire 30 min de sport c’est aussi l’occasion de le faire entre amis : une bonne excuse pour les voir ! (Courir, nager …)

 

Ne pas hésiter à en parler avec votre entourage (amis de lycée, parents, parrain marraine de médecine +++), surtout ne pas intérioriser. D’ailleurs vos parrain/marraine sont passés là et seront de bons conseils pour vous guider là-dessus 

Organisation

 

Il faut vraiment essayer de NE PAS LOUPER de cours ! Même si certains cours ne vous intéressent pas, vous commencez forcément un peu à mémoriser en cours. Faites-vous un planning. La PACES c’est dur, et si on ne se fixe pas d’objectifs écrits on va vite être tenté d’aller sur Facebook ou autre loisirs qui jonchent votre chambre. En prévoyant vos horaires dans la journée, vous pourrez acquérir un véritable rythme. C’est franchement la clé du succès et de la motivation, surtout en période de révisions !

 

D’ailleurs, coupez internet et Tv sur votre temps de travail : c’est dur, mais ce sont des activités chronophages dures à réguler.
Par contre vous pouvez manger devant la télé (si vous ne regardez pas un film de 2h45 par repas) ce qui permet de faire une bonne coupure avant de reprendre !

Travail

 

N’hésitez pas à travailler à plusieurs : pas dans le sens de se faire réciter les cours, mais le fait d’apprendre en présence d’autres personnes permet de se stimuler et de se motiver mutuellement. (L’exemple parfait étant la BU, on voit tout le monde travailler, donc on travaille).

Essayer de changer de cours / matière toutes les heures / 2 heures au lieu de travailler une matière entière d’un coup. Ça évite de saturer trop vite !

Pour l’apprentissage, chacun sa méthode, et le principal est de trouver la sienne ! Par contre, il est déconseillé de faire des fiches comme au lycée car on n’a pas le temps et que (quasiment) tout est important. Ton cours c’est ta fiche. 

 

Petit conseil : tu peux tenir un petit carnet format 11×17 d’environ 200 pages où noté les « pièges » tombant souvent en colles ou les informations difficiles à retenir.

Essayer de revoir/relire une fois les cours de la journée le jour même, pour bien les ancrer quand c’est “frais”. (De toute façon vous passerez un petit peu de temps à reprendre vos cours car les profs vont souvent trop vite pour bien prendre toute l’intégralité du cours… )

 

Colles

 

Ce n’est pas conseillé de vouloir bosser à fond avant une colle pour la réussir. D’une part car ce n’est pas forcément représentatif, et d’autres part car vous risquez de prendre du retard dans les cours de la semaine…

 

Ce n’est pas grave de ne pas être prêt à temps pour la colle et d’être mal classé : mot d’ordre : ne pas se DEMORALISER.
Par contre, le plus constructif à mon goût est de reprendre tranquillement (par exemple le weekend end qui suit) la colle et de noter les erreurs que tu as faites quelque part.  (Carnet de “fautes” à ne pas refaire, points mal compris ou difficile dans tes cours …) 

 

Par contre même si tu n’es pas prêt, ne manque jamais une colle : les conseils des tuteurs, leurs moyens mnémotechniques … te seront toujours utiles !

N’oublie pas que les classements sont indicatifs mais surtout pas définitifs !

 

La veille du concours

 

Pensez à préparer les affaires dont vous aurez besoin, vous ne risquerez pas d’oublier quelque chose avec le stress ! Une pièce d’identité, au moins deux feutres noirs qui fonctionnent (pour être serein si le premier vous lâche !), une petite bouteille d’eau et des gâteaux en cas de petite faim. Essayer au maximum de vous détendre ; faites du sport, écoutez de la musique, bref aérez-vous et changez-vous l’esprit !

Jour du concours

 

Le jour J : L’ambiance n’est pas des plus conviviales, il y fait froid en décembre et parfois très chaud en été … Evidemment, pour plus de réussite il vous faudra vous débarrasser du « mauvais » stress par tous les moyens que ce soit.
Essayez de faire abstraction de la tension autour de vous et de vous focaliser sur vos objectifs, vous avez travaillé régulièrement tout au long du semestre, c’est le moment de tout donner !

Il est également déconseillé de réviser ses cours jusqu’à la dernière minute au risque de tout mélanger, mais plutôt d’arrêter de travailler. Ayez confiance en vous et ne vous laissez pas abattre si une épreuve ne se déroule pas comme prévu, restez concentré et motivé jusqu’à la dernière épreuve ! (Entre deux épreuves, restez concentré, ne vous amusez pas à comparer vos réponses avec des amis aux alentours ; c’est souvent le moyen de totalement vous déconcentrer et de vous faire douter !).

 

Dites-vous aussi, que lorsque la dernière épreuve sera terminée, vous serez en vacances, et les vacances en PACES ça n’a pas de prix ! <3

© 2018 by ACT


 

  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • Youtube

RETROUVEZ-NOUS AILLEURS

Association des Carabins de Tours

10 Boulevard Tonnelé

37 000 TOURS

3ème étage

Salle 3.2

HORAIRES D'OUVERTURE

A ces horaires, le local sera ouvert et un membre du bureau sera là pour vous accueillir

LUNDI - VENDREDI

11h - 15h

JEUDI

11h - 17h

ADRESSE

NOUS CONTACTER

Demande générales :

corpomedtours@gmail.com

Président :

act.presidence@gmail.com

Secrétaire :

secretaire.act@gmail.com

Trésorières :

tresoriersact@gmail.com

  • Instagram